UPCOMING FAVOURITES

L'histoire de la chanson "Jumpin Jack Flash"

Interprète(s): The Rolling Stones
Auteur(s): Jagger/Richards
Producteur: Jimmy Miller
Date de sortie: 24/5/1968
Durée: 03:43
Explications relatives à la chanson ' Jumpin Jack Flash '
Jumpin’ Jack Flash est une chanson des Rolling Stones, écrite par Mick Jagger et Keith Richards. Elle a été enregistrée en mai 1968 et a été publiée en single le 5 juin 1968. La chanson est restée pendant sept semaines à la première place du classement britannique des singles et a atteint la troisième place du classement américain des singles.La chanson a été écrite en mai 1968 à la Villa Nellcôte, la résidence de Keith Richards en France, où les Rolling Stones avaient établi leur camp de base pour échapper aux poursuites fiscales britanniques. Jagger et Richards ont été inspirés par le rythme de la musique soul et R and B qu’ils entendaient à la radio française et par le livre de Robert A. Johnson, Me and the Devil Blues. La première version de la chanson a été enregistrée le 2 mai 1968 avec Charlie Watts à la batterie, Bill Wyman à la basse et Brian Jones à la slide guitar. La version finale de la chanson, enregistrée le 4 mai 1968, a été produite par Jimmy Miller et a utilisé une section rythmique composée de Watts, Wyman et le bassiste session Danny Kortchmar.La chanson a été écrite en réaction à ce que Jagger et Richards ont perçu comme une atmosphère oppressante à Nellcôte. Jagger a déclaré plus tard: « Nous étions enfermés dans cette grande maison, avec des barreaux aux fenêtres, et il y avait ces putains de policiers français partout. C’était une période très étrange et très angoissante. Je crois que Jack Flash était une manière pour nous de nous libérer de toute cette tension. »La chanson a été publiée en single le 5 juin 1968, avec « Child of the Moon » en face B. « Jumpin’ Jack Flash » a été inclus sur l’album Beggars Banquet, publié en décembre 1968.
Ecoutez l’histoire du titre Jumpin Jack Flash
Ecoutez le titre Jumpin Jack Flash sur Spotify
Regardez Jumpin Jack Flash sur Youtube